Page 14 of 38 FirstFirst ... 4121314151624 ... LastLast
Results 131 to 140 of 374

Thread: COVID 19

  1. #131
    Registered Users
    Posts
    3,152
    Sex
    Location
    French Flanders
    Ethnicity
    Northwestern European
    Y-DNA (P)
    R1b L21>DF13
    mtDNA (M)
    K1a29a

    France Belgium Flanders Wallonia Occitania France Bretagne
    Quote Originally Posted by Dieu View Post
    Tout ceux qui sont malades ne sont pas dépistes, ceux qui meurent aussi. Mais le ratio est en général en faveur du nombre de malades.
    Certains pays testent massivement, comme l’Allemagne ou la Corée du Sud. Pour autant, on ne détectent pas tant de cas asymptomatiques que cela. Moins en tout cas que ce qu’il semble attendu par de nombreux médecins en France, où les cas cliniques sont certes nombreux, mais la surmortalité est déjà assez élevée aussi (6% la semaine dernière sur la base de l’Etat Civil). Les études récentes montrent un taux élevé de cas avec de faibles symptômes ou sans symptômes, largement plus de 50% des cas positifs, mais on reste avec le taux de plus 80% de cas sans gravité déduis par les chinois. On verra avec les tests sérologiques, mais je ne pense pas qu’il faille être optimiste sur le sujet.
    Last edited by ffoucart; 03-29-2020 at 12:26 AM.

  2. The Following 3 Users Say Thank You to ffoucart For This Useful Post:

     jstephan (03-29-2020),  NixYO (03-29-2020),  Power77 (03-31-2020)

  3. #132
    Registered Users
    Posts
    3,152
    Sex
    Location
    French Flanders
    Ethnicity
    Northwestern European
    Y-DNA (P)
    R1b L21>DF13
    mtDNA (M)
    K1a29a

    France Belgium Flanders Wallonia Occitania France Bretagne
    Quand on dit que la Chloroquine n'est pas un médicament anodin:
    https://www.lepoint.fr/sante/exclusi...2369285_40.php
    "Nouveau rebondissement dans la controverse planétaire autour de la chloroquine (commercialisée sous le nom de nivaquine) et de l'hydroxychloroquine (Plaquenil) pour traiter l'infection au coronavirus. Le pharmacien d'un grand CHU français, correspondant du Centre de pharmacovigilance de sa région, a lancé l'alerte vendredi 27 mars auprès de médecins infectiologues et pharmaciens de son établissement. « Des cas de patients Covid-19 positifs [c'est-à-dire dont l'infection a été validée par un test] présentent, sous hydroxychloroquine associée ou non à l'azithromycine [un antibiotique], des troubles du rythme ou de la conduction cardiaque, des arrêts cardiaques dans d'autres centres hospitaliers français. » Certains de ces arrêts se révèlent « fatals ».

    « Ces cas sont en cours d'évaluation », a indiqué au Point ce pharmacien, et « seront ensuite transmis à l'ANSM [Agence nationale de sécurité des médicaments] ». L'information a vite circulé en direction d'infectiologues d'autres CHU, d'anesthésistes-réanimateurs, tous ces soignants en première ligne pour sauver des malades victimes de cette épidémie inédite et fulgurante."

  4. The Following 3 Users Say Thank You to ffoucart For This Useful Post:

     JMcB (03-30-2020),  Power77 (03-31-2020),  Titane (03-30-2020)

  5. #133
    Registered Users
    Posts
    3,152
    Sex
    Location
    French Flanders
    Ethnicity
    Northwestern European
    Y-DNA (P)
    R1b L21>DF13
    mtDNA (M)
    K1a29a

    France Belgium Flanders Wallonia Occitania France Bretagne
    Un bon debrief sur les articles de RAOULT (en fait de son équipe):
    https://www.numerama.com/sciences/61...de-raoult.html

    On pourrait y ajouter 2/3 trucs, mais inutile de tirer sur l'ambulance.

    Par ailleurs, comme indiqué sur le forum anglophone, l'ANSM (agence nationale de sécurité des médicaments) a effectué lancé une alerte, comme Le Point l'avait annoncé:
    https://ansm.sante.fr/S-informer/Act...-d-information

    A noter, que contrairement à ce que l'on peut lire sur le Net, où il y a confusion entre cette alerte et celle de l'ARS NOUVELLE AQUITAINE (qui portait uniquement sur l'automédication), celle de l'ANSM est sérieuse car le motif en est les cas hospitaliers, dont des décès, pour des COVID + en cours de traitement. Notamment des patients ayant pris en milieu médical le mélange hydroxychloroquine et azithromycine.
    Last edited by ffoucart; 03-31-2020 at 12:54 PM.

  6. The Following 2 Users Say Thank You to ffoucart For This Useful Post:

     Power77 (03-31-2020),  spruithean (03-31-2020)

  7. #134
    Registered Users
    Posts
    724
    Sex
    Location
    Grand Genève
    Y-DNA (P)
    E-M81 (North Africa)
    mtDNA (M)
    I3a1 (Steppe)

    United Nations
    Comme toujours, il est plus sage d'attendre la fin du film, effectivement, pour juger.

    N'oublions pas qu'un bon nombre de professionnels de la santé, membres d'agences de la santé etc sont liés à des grand groupes pharmaceutiques et laboratoires (qui vendent des antiviraux ou produisent des vaccins par précaution), souvent américains, qui leur versent pas mal de fric pour descendre tout ce qui peut nuire à leurs intérêts :

    "Sur Transparence santé, Gilead affiche 17 000 euros de versement à Karine Lacombe, au titre de conventions et de rémunérations entre février 2017 et fin 2019, et 8 000 euros en avantages depuis 2013. Abbvie, pour sa part, déclare avoir versé à la professeure 26 000 euros en conventions et rémunérations entre février 2016 et fin 2019, et 12 000 euros d’avantages depuis 2012."

    https://www.liberation.fr/checknews/...-labor_1782911


    Combien de professionnels de la santé se sont fait graisser la patte par les laboratoires américains, par exemple, pour vanter, à tort, les mérites des statines, médicaments anti-cholestérol prescrits à vie, générant des milliards de bénéfices, véritable scandale médical….
    Last edited by E_M81_I3A; 03-31-2020 at 07:46 PM.
    G25 scaled:Hidden Content Hidden Content Hidden Content
    Commercial:Hidden Content Hidden Content Hidden Content


    Y Dna: E-M81-->CTS12227-->BY8900 : The oldest M81 known are Guanches, about 2000 BP
    MtDna: I3a1 : The oldest I3a1 known is VK164, Viking from St John’s College, Oxford, UK, 880-1000 CE (Margaryan et al. 2019).

    Hidden Content

  8. The Following 5 Users Say Thank You to E_M81_I3A For This Useful Post:

     Dalluin (03-31-2020),  Helgenes50 (03-31-2020),  palamede (04-01-2020),  Power77 (03-31-2020),  spruithean (03-31-2020)

  9. #135
    Registered Users
    Posts
    3,152
    Sex
    Location
    French Flanders
    Ethnicity
    Northwestern European
    Y-DNA (P)
    R1b L21>DF13
    mtDNA (M)
    K1a29a

    France Belgium Flanders Wallonia Occitania France Bretagne
    Ce n’est pas le sujet. D’ailleurs RAOULT n’est pas moins concerné.

    C’est un argument minable, navré de te le dire. C’est même le comble de la bêtise.

    Le problème avec RAOULT c’est sa comm’ et son manque de résultat. Il est évident que ces articles n’ont pas la rigueur scientifique nécessaire, et ne démontrent absolument pas leurs conclusions. A vrai dire, ils ne démontrent rien du tout, faute de rigueur méthodologique.

    Ça, n’importe qui avec un minimum de bagage scientifique peut le voir. La randomisation c’est la base de la base. Et la taille de l’echantillon est un facteur connu de tous.

    Même chose pour les risques liés à ces médicaments: il est facile de retrouver les études (publiées, elles, et dans de vraies revues) pointant les risques potentiellement létaux.

    Le reste c’est du complotisme et de la litérature, et n’apporte strictement rien au débat.
    Last edited by ffoucart; 04-01-2020 at 01:13 AM.

  10. #136
    Registered Users
    Posts
    724
    Sex
    Location
    Grand Genève
    Y-DNA (P)
    E-M81 (North Africa)
    mtDNA (M)
    I3a1 (Steppe)

    United Nations
    Rabâcher sans arrêt la même chose sur la rigueur scientifique des études n'apporte pas grand chose au débat. Ce n'est pas ici la vraie question. Tu peux toujours aller l'expliquer à Macron, Véran... mais également à Trump, entouré de scientifiques probablement idiots et sans bagage scientifique qui viennent d'autoriser le médicament dans les hôpitaux américains.

    La vraie question que tout le monde (scientifiques, médecins, politiciens, nous ici…) se pose, sauf toi vraisemblablement, est justement : est-ce qu'en "temps de guerre", on peut s'affranchir des règles en pratique dans le milieu scientifique et médical ?
    Last edited by E_M81_I3A; 04-01-2020 at 08:13 AM.
    G25 scaled:Hidden Content Hidden Content Hidden Content
    Commercial:Hidden Content Hidden Content Hidden Content


    Y Dna: E-M81-->CTS12227-->BY8900 : The oldest M81 known are Guanches, about 2000 BP
    MtDna: I3a1 : The oldest I3a1 known is VK164, Viking from St John’s College, Oxford, UK, 880-1000 CE (Margaryan et al. 2019).

    Hidden Content

  11. The Following 3 Users Say Thank You to E_M81_I3A For This Useful Post:

     Power77 (04-01-2020),  Souriquois (04-01-2020),  Tolan (04-01-2020)

  12. #137
    Registered Users
    Posts
    3,152
    Sex
    Location
    French Flanders
    Ethnicity
    Northwestern European
    Y-DNA (P)
    R1b L21>DF13
    mtDNA (M)
    K1a29a

    France Belgium Flanders Wallonia Occitania France Bretagne
    Quote Originally Posted by E_M81_I3A View Post
    Rabâcher sans arrêt la même chose sur la rigueur scientifique des études n'apporte pas grand chose au débat. Tu peux toujours aller l'expliquer à Macron, Véran... mais également à Trump, probablement entouré de scientifiques idiots qui viennent d'autoriser le médicament dans les hôpitaux américains.

    La vraie question que tout le monde (scientifiques, médecins, politiciens, nous ici…) se pose, sauf toi vraisemblablement, est justement : est-ce qu'en "temps de guerre", on peut s'affranchir des règles en pratique dans le milieu scientifique et médical ?
    La vraie question est: ce traitement apporte-t-il un gain suffisant aux patients COVID +? Force est de constater qu'il n'y a aucune réponse actuellement.

    A noter que la dernière étude chinoise (qui est la plus sérieuse en date), porte sur 62 patients divisés en 2 groupes tirés au sort, et conclu à un intérêt pour l'hydroxychloroquine, mais aussi à la nécessité de recherches plus poussées. En effet, ces chercheurs tiennent compte des limites de leur étude, qui souffre de plusieurs difficultés méthodologiques (faiblesse de l'échantillon, courte durée de l'étude, hydroxychloroquine donnée en complément d'un "traitement standart" (dont l'on ne sait rien), incertitudes sur le détail des patients et sur le respect de la règle du "double-aveugle"). Accessoirement, la posologie n'est pas la même que pour RAOULT (ils en donnent moins).

    Le CHU d'Angers engage une étude avec plusieurs centaines de patients en respectant la méthologie médicale, ce qui devrait permettre de répondre à l'intérêt ou non de l'hydroxychloroquine.

    Ta "vraie question" (qui n'est posée que par RAOULT et son fan club) ne se pose pas: aucun spécialiste ne la soulève pour le COVID 19. L'OMS, le CDC, l'ANMS, la FDA... ne cessent de rappeler qu'il n'existe aucun traitement contre le COVID 19 et que l'hydroxychloroquine n'est autorisée que pour des tests, et comme "traitement à usage compassionnel" en milieu hospitalier. Donc, faute de mieux, et sans aucune garantie que cela marche. En gros, lorsque l'on sait que la personne est condamnée, on peut lui donner, car de toutes façons, cela ne changera pas le pronostic vital, et on donne un peu d'espoir (et l'espoir fait vivre, littéralement).

    En d'autres termes, les gouvernements français et américains ont cédé sur l'autorisation à usage compassionnel sous la pression publique (donc sans reconnaître la moindre utilité à la molécule). Cela n'a rien de scientifique, et il parfaitement clair que les avis scientifiques sont d'attendre le résultat des études (cf les déclarations de Salomon ou Fauci). Il n'y a même pas d'espoir de leur part que cela infléchisse les courbes.

    On connaît TRUMP et ses déclarations, et MACRON regarde beaucoup les sondages. Je ne pense pas que cela donne une quelconque caution scientifique à l'usage de la chloroquine et de ses dérivés. Je ne dis rien de plus sur ces politiques, puisque, comme cela a été rappelé, on ne fait pas de politique en dehors de l'Atrium (et en l'occurence, je n'ai pas d'appétence naturelle pour la politique politienne en période de crise).

    Car le problème de l'usage de la chloroquine et de ses dérivés c'est de savoir s'il y a un vrai gain dans le cadre du COVID 19. Car RAOULT soutient qu'il ne faut l'utiliser que sur des patients ne présentant que peu de symptômes, mais ce qui pose le problème de l'intérêt du traitement puisque plus de 80% des personnes infectées guérissent naturellement, sans aucun traitement. Donc, si pour éviter la mort de 1 à 3% des contaminés, on donne un traitement qui peut s'avérer létal pour 1 à 3% des personnes traitées, le gain est faible ou nul si ce traitement est donné à tous. C'est cela qui doit être évalué. Et ce n'est pas parceque l'on utilise ces molécules contre le Paludisme (de moins en moins d'ailleurs), le Lupus et l'Arthrite Rhumatoïde, à des dosages spécifiques, qu'on peut l'utiliser sans risques à d'autres doses, associées à d'autres molécules.

    Cette question est posée pour toutes les molécules qui sont testées actuellement. Et c'est uniquement à l'issue de ces tests qu'un ou des traitements pourront être mis en place.

    Maintenant, si tu pouvais éviter de sortir connerie sur connerie....
    Last edited by ffoucart; 04-01-2020 at 09:01 AM.

  13. #138
    Registered Users
    Posts
    724
    Sex
    Location
    Grand Genève
    Y-DNA (P)
    E-M81 (North Africa)
    mtDNA (M)
    I3a1 (Steppe)

    United Nations
    Quote Originally Posted by ffoucart View Post

    Ta "vraie question" (qui n'est posée que par RAOULT et son fan club) ne se pose pas: aucun spécialiste ne la soulève pour le COVID 19. L'OMS, le CDC, l'ANMS, la FDA... ne cessent de rappeler qu'il n'existe aucun traitement contre le COVID 19 et que l'hydroxychloroquine n'est autorisée que pour des tests, et comme "traitement à usage compassionnel" en milieu hospitalier. Donc, faute de mieux, et sans aucune garantie que cela marche. En gros, lorsque l'on sait que la personne est condamnée, on peut lui donner, car de toutes façons, cela ne changera pas le pronostic vital, et on donne un peu d'espoir (et l'espoir fait vivre, littéralement).

    En d'autres termes, les gouvernements français et américains ont cédé sur l'autorisation à usage compassionnel sous la pression publique (donc sans reconnaître la moindre utilité à la molécule). Cela n'a rien de scientifique, et il parfaitement clair que les avis scientifiques sont d'attendre le résultat des études (cf les déclarations de Salomon ou Fauci). Il n'y a même pas d'espoir de leur part que cela infléchisse les courbes.
    Totalement faux. Il ne s'agit plus du tout de tests ou "d'usage compassionnel" (comme il en était question au début de la polémique) comme tu l'affirmes dans ton nième gloubi-boulga…. Renseigne toi un peu mieux sur le sujet avant de poster, cela me parait être la moindre des choses.

    En effet, en France ("L'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile.", décret du 26 mars) comme aux Etats-Unis (la FDA a donné son feu vert pour que ces traitements soient « distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, quand un essai clinique n’est pas disponible ou faisable »), le médicament est tout simplement autorisé en milieu hospitalier (et même, sous certaines conditions, à domicile dans le cas de la France), dans la pratique, probablement pour les cas assez graves.

    Après, peut-être que le médicament s'avérera efficace ou pas…. mais répétons le, ce n'est pas la vraie question, ce que tu ne sembles décidément pas comprendre. Ce qui est important, c'est que les gouvernements français et américains, en autorisant en milieu hospitalier un médicament dont pour l'instant aucune étude scientifique ne donne réellement la preuve de son efficacité, ont clairement décidé, et c'est une très bonne chose, qu'en "temps de guerre", en situation de grande urgence, on pouvait, sous certaines conditions, s'affranchir de la rigidité des règles en pratique dans le milieu médical et scientifique.
    Last edited by E_M81_I3A; 04-01-2020 at 11:39 AM.
    G25 scaled:Hidden Content Hidden Content Hidden Content
    Commercial:Hidden Content Hidden Content Hidden Content


    Y Dna: E-M81-->CTS12227-->BY8900 : The oldest M81 known are Guanches, about 2000 BP
    MtDna: I3a1 : The oldest I3a1 known is VK164, Viking from St John’s College, Oxford, UK, 880-1000 CE (Margaryan et al. 2019).

    Hidden Content

  14. The Following 3 Users Say Thank You to E_M81_I3A For This Useful Post:

     Dalluin (04-01-2020),  palamede (04-01-2020),  Power77 (04-01-2020)

  15. #139
    Registered Users
    Posts
    3,152
    Sex
    Location
    French Flanders
    Ethnicity
    Northwestern European
    Y-DNA (P)
    R1b L21>DF13
    mtDNA (M)
    K1a29a

    France Belgium Flanders Wallonia Occitania France Bretagne
    Quote Originally Posted by E_M81_I3A View Post
    Totalement faux. Il ne s'agit plus du tout de tests ou "d'usage compassionnel" (comme il en était question au début de la polémique) comme tu l'affirmes dans ton nième gloubi-boulga…. Renseigne toi un peu mieux sur le sujet avant de poster, cela me parait être la moindre des choses.

    En effet, en France ("L'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile.", décret du 26 mars) comme aux Etats-Unis (la FDA a donné son feu vert pour que ces traitements soient « distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, quand un essai clinique n’est pas disponible ou faisable »), le médicament est tout simplement autorisé en milieu hospitalier (et même, sous certaines conditions, à domicile dans le cas de la France), dans la pratique, probablement pour les cas assez graves.

    Après, peut-être que le médicament s'avérera efficace ou pas…. mais répétons le, ce n'est pas la vraie question, ce que tu ne sembles décidément pas comprendre. Ce qui est important, c'est que les gouvernements français et américains, en autorisant en milieu hospitalier un médicament dont pour l'instant aucune étude scientifique ne donne réellement la preuve de son efficacité, ont clairement décidé, et c'est une très bonne chose, qu'en "temps de guerre", en situation de grande urgence, on pouvait, sous certaines conditions, s'affranchir de la rigidité des règles en pratique dans le milieu médical et scientifique.
    T’es gentil et je t’estime beaucoup. Mais c’est justement cela, «*l’usage compassionnel*». Par ailleurs, hors milieu hospitalier, la prescription est interdite sauf lorsqu’il s’agit de la poursuite d’un traitement ordonné à l’hôpital. Cas typique, tu sors du CHU avec une ordonnance pour X jours, et elle doit ensuite être renouvelée par ton généraliste. C’est la norme quand tu es en ALD.

    PS: juste pour préciser la portée du décret, un article du Parisien qui confirme bien que l'on reste dans le cadre compassionnel (puisqu'il s'agit bien de réserver la prescription aux cas les plus graves, et dans le respect des déclarations de VERAN, et cela par dérogation à l'AMM):
    http://www.leparisien.fr/societe/cor...20-8289504.php
    Last edited by ffoucart; 04-01-2020 at 02:31 PM.

  16. #140
    Gold Class Member
    Posts
    2,302
    Sex
    Location
    Canada
    Ethnicity
    French Canadian
    Nationality
    Canadian
    Y-DNA (P)
    R-Z193 cousin test
    mtDNA (M)
    H3a

    Canada Acadia Canada Quebec Franco-Ontarian Wallonia Scotland
    Oui « en temps de guerre » on coupe court à beaucoup de protocoles si le bénéfice potentiel est plus grand que le risque. C’est comme ça qu’il y a eu un vaccin contre l’Ebola utilisé avant que tous les essais cliniques « normaux » soient complétés.
    Avatar: carte G25 Map par/by ph2ter
    K13 : 55.7% North_Dutch + 44.3% Spanish_Andalucia @ 1,7
    K15 : 79.6% Orcadian + 20.4% Sardinian @ 3,27
    Of course one population is French... @ 4,09 and 5,38 for K13 and K15.
    Y-DNA of ancestors include R U-152> R-Z193, J-M67 (from 23andMe genocousins -12 lines to this ancestor),
    J-CTS1192 (Z387) and E-L117 (from French Heritage DNA Project at FT-DNA)

  17. The Following 2 Users Say Thank You to Titane For This Useful Post:

     jstephan (04-01-2020),  Power77 (04-01-2020)

Page 14 of 38 FirstFirst ... 4121314151624 ... LastLast

Similar Threads

  1. COVID-19 vulnerability test?
    By AJL in forum Medical Genetics
    Replies: 2
    Last Post: 04-30-2020, 04:57 PM
  2. COVID-19 host genetics initiative
    By eastara in forum Medical Genetics
    Replies: 0
    Last Post: 04-25-2020, 01:50 AM
  3. COVID-19 (no politics)
    By Dieu in forum Medical Genetics
    Replies: 299
    Last Post: 03-31-2020, 11:12 PM

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •